Montpellier, 34070, France
joanna@joannacramer.fr
0603700039
Close
0603700039 joanna@joannacramer.fr

Difficultés Rencontrées

Mes consultations sont ouvertes aux adultes qui rencontres des difficultés de ce type:

1. Angoisses, perte d’estime de soi et déprime sans raisons apparentes

2. Problèmes liés à un traumatisme: accident, maladies, décès, séparation, violences conjugales.

3. Problèmes d’addictions

4. Troubles psychosomatiques: votre corps réagit, vous avez des symptômes physiques.

5. Des troubles comme des attaques de panique…:

6. Problèmes avec son couple, sa famille ou ses amis…:

Le travail pour le couple que je propose se base sur les Tcc :
1) Les besoins de chacun en tant qu’individus et les besoins du couple qui peuvent être différents
2) Sur la communication du couple et de ce qui peut être contraignant aux yeux de chacun et pour le couple
L’idée est de petit à petit parler librement sur ça et pouvoir prendre en compte toutes ces considérations et de trouver des solutions alternatives pour apaiser les tensions et mieux vivre.
J’interviens donc comme un médiateur, miroir pour faciliter tout cela.
Sur les pensées dysfonctionnelles liées au couple.

7. Problèmes au travail

8.Les Aidants familiaux face à leurs charges de travail

9.Les acteurs et Professionnels du milieu social et leurs interfaces.

10. Difficultés après la naissance d’un enfant

11. Pour les adultes qui souhaitent mieux se connaître

Mes Spécialités

Etant psychologue je vous accompagnement sur tous les sujets. Toutefois je peux vous proposer un accompagnement supplémentaire pour les thèmes suivants:

1. Le Burn-out et le monde du travail en général

2. Les violences conjugales

3. La difficulté après la naissance d’un enfant

4. Les difficultés d’un couple

5. Les problèmes de sommeil

6. La gestion du stress ou des conflits auxquels font face les aidants familiaux et les professionnels de santé

Spécialité TRAVAIL : pour chefs d’entreprises, salariés, indépendants mais aussi pour les « oubliés » les aidants familiaux naturels ou professionnels, pour des parents aux foyers, mais aussi des Seniors, des personnes atteintes d’un ou plusieurs handicaps.

Souffrance au travail
En France 24% des hommes et 37% des femmes salariés déclarant vivre du mal être au travail (étude Samotrace, INVS 2009), les entreprises doivent faire face à un enjeu majeur de santé.
Les conséquences du stress au travail d’un point de vu clinique
• Burnout
• Dépression et anxiété
• Insomnie et ses corollaires
• Conduites addictives
• Comportements violents
• Suicides
• Maux physiques, problèmes de santé psychosomatiques
• TMS… ( troubles musculosquelettiques )
• TOC … ( troubles obsessionnels compulsifs )
• Epuisement et gestion des charges mentales : les conséquences des postes à responsabilités.
Que vous soyez salarié, chef d’entreprise vous pouvez tous être sujet à une souffrance au travail pouvant aboutir à différents symptômes.

LE BURN OUT

Selon Christina MASLACH, chercheur en psychologie, le burn out est : « un état d’épuisement émotionnel, de dépersonnalisation et de diminution des performances, susceptible d’apparaître chez des individus qui travaillent avec d’autres individus ».
Dans tous les cas il y a une situation répétée de stress avec un épuisement physique et psychologique.

ANXIETE ET DEPRESSION AU TRAVAIL
L’Anxiété et la dépression sont parmi les problèmes de santé les plus fréquents au travail

• Ruminations incessantes au sujet du travail (insomnie, difficultés concentration, mémoire)
• Fatigue et une lassitude qui gêne dans la réalisation de son travail, qui parasite la relation avec les autres
• Blocages anxieux pour aller ou reprendre le travail
• Sentiment de solitude, de perte d’intérêt et de plaisir, de résignation, d’injustice
• Des comportements d’hostilité et d’agressivité envers soi-même et les autres
• Sentiment d’impuissance ou aversion face aux surcharges liées à la gestion du travail

Vous vous êtes peut-être déjà reconnus dans la description de ces symptômes. Vous sentez que vous vivez une situation difficile au travail. Je vous propose de prendre rdv via mon calendrier pour commencer à en parler et à apaiser votre souffrance.

LES DIFFERENTES RAISONS D’INSACTISFACTION AU TRAVAIL

• La quantité de travail
• La course au temps
• La pression psychologique
• Les conflits relationnels
• La charge émotionnelle
• L’absence de reconnaissance
• Les problèmes de santé ou de conflits familiaux

L’échelle de karasek, couplé avec un entretien vous permet d’identifier quels facteurs sont les plus incriminés.

FOCUS sur le secteur médico social en partenariat avec la FNAFF

        

La FNAAF aborde sa 21ème année : en septembre 2018, elle a fêté le Centième anniversaire d’une de ses adhérentes domiciliées en GIRONDE.
La FNAAF est toujours présente pour venir en aide aux aidants familiaux naturels et professionnels, aux familles en manque de points de repères, ou désemparées face à la gestion de la prise en charge d’une personne en perte d’autonomie dans leur entourage,
et des corollaires afférents.
Les Séniors et les Adultes Handicapés peuvent trouver des réponses et un lieu d’accueil transitoire ou définitif à un autre mode d’hébergement : l’accueil familial.
Porte-Parole des Aidants /Partenaires / Elus / Médias : brigitte.patin@fnaaf.org

Le secteur médico-social concentre 20 % des affections psychiques.
Toutes les personnes engagées au quotidien dans une relation d’aide avec autrui et soumises à un stress professionnel chronique :
-le personnel soignant et paramédical dans son ensemble,
-le personnel des services sociaux,
-les éducateurs,
-les enseignants
-les « aidants familiaux naturels ou professionnels »
– les personnes Bénévoles

Vous avez peut-être déjà subi de manière régulière, ou vous constatez un ou plusieurs de ces différents symptômes :

Effets Physiologiques

Effets comportementaux

 Violence contre les usagers
 Violence entre collègues
 Violence contre l’outil de travail
 Violence contre l’encadrement
 Comportements tyranniques, harcèlement moral, banalisation du mal fait à autrui

Effets Psychiques

 Stress
 Troubles cognitifs (mémoire, logique, concentration)
 État de stress post-traumatique
 Bouffée délirante, paranoïa situationnelle
 Syndrome d’épuisement professionnel ou burn-out
 Effondrement anxio-dépressif
 Suicide

PRISE EN CHARGE
Différents niveaux existent pour la prise en charge.

Je vous propose d’agir sur le niveau 3. De trouver un espace confidentiel à vous pour faciliter la verbalisation libératrice, comprendre ensemble ce qu’il se passe, décrypter vos tensions, souffrances, comprendre comment vous fonctionnez et agir pour mieux désamorcer les conflits.
L’orientation cognitivo comportemental peut-être très bénéfique pour apaiser vos symptômes et apprendre à gérer votre stress. L’identifier est le premier pas, l’accepter ensuite pour apprendre des techniques de gestion du stress.
Vous pouvez rencontrer parfois des situations de résistances au travail psychologique, cela n’est pas grave. Cela signifie souvent que vous souhaitez ralentir un peu le travail.
Nous allons ensemble mettre en place une alliance thérapeutique, émettre des hypothèses et mettre en place des stratégies de changement. Que cela soit liés à la situation de travail ou non car je puise également mes théories dans de la psychologie clinique et analytique.
Je considère l’humain dans son ensemble (pas seulement un individu au travail par exemple).

Parler -déminer- évaluer- réajuster- prendre des décisions

Les outils pouvant être utilisé si besoin :
– Maslach Burn out Inventory (MBI),karasek et copings stress = lien avec la tcc médiation, restructuration…
– CISS inventaire de coping
– 16pf 5 test de personnalité
– Echelle d’estime de soi de rosemberg
– L’échelle des croyances dysfonctionnelles (DAS)
(d’après Arlene Weissman et David Burns)
– De nombreux outils tcc : le questionnement des pensées dysfonctionnelles, le tableau d’enregistrement des pensées de Beck…
– Domaine des activités…

FOCUS sur le BURN-OUT PARENTAL


Le syndrome d’épuisement parental s’installe : 1 parent sur 4 ressent un risque de burnout souvent ou en permanence. C’est trois points de plus qu’en 2016. Les femmes sont plus exposées. De manière générale, mener de front vie de famille et travail est plus difficile. 8 parents sur 10 s’éreintent. Cette année, 73 % de parents sont fatigués et 66 % stressés par cette course contre le temps. Le risque de burnout parental a progressé puisqu’il toucherait 25 % des parents.
L e b a r o m è t r e d e s p a r e n t s 2 0 1 7 , par La Ligue des Familles, p.36 : https://www.laligue.be/Files/media/491000/491736/shared/barometre-des-parents-2017.pdf (consulté le 11/12/2017)
Elever un enfant peut-être également considéré comme un travail avec des situations de stress répétées et de souffrances parfois invisibles.

Après avoir échangé et compris votre problématique, je vous propose des pistes d’actions sur ces thèmes.

[/vc_column