181 Avenue St Charles, Montpellier, 34090, France
joanna@joannacramer.fr
0603700039
Close
0603700039 joanna@joannacramer.fr
La TCC ?

Thérapie très briève validée scientifiquement.

Elle correspondra donc aux personnes qui ont des troubles anxieux, des phobies, un stress post-traumatique, des conduites addictives ou des problèmes de sommeil par exemple.

L’approche des TCCE est centrée sur les dimensions:
-comportementale ( ce que je fais, ce que je ne peux m’empêcher de faire…)
-cognitive, conscientes (mes pensées), et inconscientes ( mes croyances qui influencent ma vie)
-émotionnelles (ce que j’éprouve…)

Les concepts théoriques:
-les processus d’apprentissage; d’où l’utilité d’exercices thérapeutiques à faire entre les séances
-la théorie du traitement de l’information: prise de conscience et travail sur nos pensées et croyances
-la régulation des émotions

La méthode
Le style de relation thérapeutique est intéractif(discussion, proposition…), explicite( explication des choix thérapeutique) , prescriptif et expérimentaliste ( exercices, tester de nouvelles façons de réagir)

Le déroulement:
-l’analyse fonctionnelle: observation des comportements, pensées, images mentales…
-définition d’un objectif, d’un contrat entre thérapeute et thérapisant
-apprentissage en séance de nouvelles stratégies
-pratique entre les séances
-évaluation régulière des résultats, ajustement
-fin de la séquence et évaluation
-maintenance ou autre séquence de travail

Historiquement, on distingue trois vagues:

La première vague est comportementale. Elle se situe dans les années 1950 et 1980. Elle repose sur l’analyse expérimentale des comportements et sur leur changement.

La deuxième vague est cognitive. Elle se situe dans les années 1970 et 1990. Elle étudie les pensées et les systèmes de croyances irrationnels afin de les modifier. Le travail peut se faire par la prise de conscience et la modification des pensées automatiques liées aux émotions douloureuses.

La troisième vague,”émotionnelle”, débute dans les années 1990, elle accorde une grande place à la conscientisation des émotions et cognitions et à une attitude d’accueil;

Chaque vague intègre la précédente, on peut aujourd’hui parler de thérapies comportementales, cognitives et émotionnelles.